Signes humains d'infestation parasitaire et diagnostic

Le médecin consulte le patient

Quels sont les signes de la présence de vers chez l'homme, les symptômes de l'helminthiase sont-ils persistants ou temporaires? Est-il possible de reconnaître une maladie à un stade précoce de son développement et comment le faire sans recourir à une assistance médicale?

Il existe un certain nombre de symptômes spécifiques qui indiquent directement la présence de voisins dangereux dans le corps.

Les principaux signes d'helminthiase

Les symptômes de la présence de vers chez un adulte sont variés. Plusieurs signes indiquent que des vers vivent dans le corps.

Liste des fonctionnalités spécifiques:

  • les parasites dans le corps humain provoquent des douleurs dans les intestins;
  • ayant des problèmes avec le fauteuil;
  • bruxisme (grincement caractéristique des dents qui se produit la nuit);
  • une personne perd du poids (la perte de poids est due au fait que le parasite se nourrit de l'hôte et le prive des vitamines et minéraux nécessaires);
  • irritation de l'estomac (colite, syndrome du côlon irritable permanent);
  • des troubles du sommeil apparaissent (le patient peut être gêné par des démangeaisons dans la région anale, qui se produisent en raison de la libération de parasites sur la ponte des œufs).

Ces symptômes d'infection sont de nature spécifique, c'est-à-dire qu'ils peuvent indiquer directement la présence de parasites dans l'organisme.

Mais il existe également des symptômes non spécifiques de la présence de parasites, notamment:

  1. Toux, problèmes respiratoires, inflammation de la région du système respiratoire.
  2. Maux de tête, problèmes de pression artérielle dans le sang (augmentation de la pression artérielle, peut être élevée ou chuter soudainement).
  3. Tension nerveuse (état d'esprit instable).
  4. Réactions allergiques locales.
  5. Granulose (les larves prolifèrent avec le tissu conjonctif, formant de petites formations tumorales).
  6. Maladies oncologiques (se développent dans le contexte d'une diminution de l'activité du système immunitaire).
  7. Affaiblissement de l'immunité (développement de maladies auto-immunes, ARVI et ARI fréquents).
  8. Inflammation rénale ou pyélonéphrite (se produit avec une maladie parasitaire).
  9. Inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite avec blocage des canaux)

La maladie peut se manifester différemment, mais indirectement, ces signes indiquent la présence d'helminthes.

Signes d'infection en fonction de l'organe atteint

Les premiers signes de la présence de parasites dans le corps humain:

Le patient est examiné par le médecin
  • Si le foie est atteint. Il y a des signes de maladie des calculs biliaires, le canal peut être bloqué par une larve ou un individu d'helminthes adulte. Des taches jaunes apparaissent sous les yeux, la peau change de couleur. Il y a un arrière-goût désagréable après avoir mangé, des éructations d'amertume, des douleurs dans l'hypocondre droit.
  • Si les intestins sont affectés. Les premiers signes d'intoxication apparaissent, l'anémie apparaît. Le poids corporel diminue et augmente fortement. Dans le contexte de l'invasion helminthique, une faiblesse, une fatigue et d'autres symptômes de surmenage apparaissent. L'appétit s'affaiblit, des nausées apparaissent après avoir mangé. Il y a des douleurs dans les intestins, des ballonnements, des douleurs dans l'estomac après avoir mangé.
  • Si les reins sont affectés. Il existe des signes caractéristiques de pyélonéphrite, l'écoulement de l'urine est perturbé, la structure des reins s'enflamme et change. Il y a une douleur dans le bas du dos, il y a une douleur lors de la miction.
  • Si les poumons sont affectés. Les larves d'Ascaris se trouvent dans les tissus des poumons et des bronches, contre lesquels la personne infectée développe une toux persistante et très désagréable. Il est difficile d'y faire face à l'aide de médicaments. Des expectorations apparaissent après la toux.
Il est difficile de reconnaître la maladie à un stade précoce de son développement. Les parasites ne se sont pas encore installés chez l'homme.

Symptômes selon le type de parasite

Pour plus d'informations sur les symptômes des vers humains:

  1. Ascaris. L'infection se produit de différentes manières, mais une fois dans l'intestin, une femelle adulte pond jusqu'à 25000 œufs, ils sont recouverts d'une coquille spéciale, composée de 3 couches. Les œufs sont dans les intestins, avec suffisamment d'oxygène et de températures, l'œuf se transforme en larve et va «voyager» à travers le corps avec le flux sanguin. Une fois dans les poumons, la larve provoque une toux. Avec une toux, il retourne aux intestins, où il continue à se développer et se transforme après un certain temps en un individu mature. Le cycle de vie du ver rond est de 12 mois. Au cours de cette année, l'individu est dans les intestins, pond des œufs, qui sont excrétés dans les selles.
  2. Vlasoglav. En raison de ses caractéristiques structurelles, ce ver peut perturber l'intégrité de la muqueuse intestinale. Il se nourrit de sang humain, tandis que sa présence dans l'intestin entraîne diverses conséquences. Puisque le ver est situé dans le gros intestin, son fonctionnement (se nourrir du sang de l'hôte) entraîne l'ajout d'une infection secondaire, une appendicite se produit.
  3. Types de parasites
  4. oxyures. Ce sont des parasites, appartenant à la classe des nématodes intestinaux, ils affectent le plus souvent les enfants. Si vous n'agissez pas à temps, le risque de développer une entérobiose est grand. La réinfection augmente le risque de récidive de la maladie.
  5. Echinococcus. Disponibles sous plusieurs formes, les kystes peuvent infecter les tissus en remplissant une cavité spécifique. Mais le parasite lui-même vit dans les intestins, il peut être infecté par contact avec des animaux (chats, chiens, porcs domestiques), et les helminthes se transmettent également de personne à personne.
  6. Large ruban. Il pénètre dans le corps humain sous la forme d'une larve, l'infection se produit après avoir mangé du poisson qui n'a pas subi de traitement thermique approprié. La larve pénètre dans l'intestin grêle, où elle vit et se développe sur une longue période; un adulte peut atteindre plusieurs mètres de long.
  7. oxyures. Ce nématode intestinal affecte le plus souvent les enfants. Provoque l'entérobiose de la maladie. Si elle n'est pas traitée, une rémission peut survenir si le risque de réinfection est minimisé.

Les changements sont observés en permanence, le corps ne peut pas récupérer, il lui est difficile de faire face à la perte de sang et de nutriments.

Méthodes d’infection et conséquences possibles

Pourquoi les vers sont-ils dangereux pour les humains:

  • entraîner un affaiblissement de l'activité du système immunitaire (dans le contexte d'une déficience de l'immunité, des problèmes de santé surviennent);
  • une anémie chronique apparaît (les vers se nourrissent de sang, absorbant les nutriments et les vitamines avec lui);
  • dans le contexte de l'infection, une leucocytose se développe (le niveau de leucocytes dans le sang augmente, car le corps essaie activement de faire face aux parasites à l'aide de globules blancs);
  • si un grand nombre d'helminthes vivent dans les intestins, ils peuvent conduire à son obstruction;
  • cholécystite (survient lorsque les voies biliaires sont obstruées par des vers);
  • pneumonie (pendant la migration, la larve peut pénétrer dans les poumons et provoquer une inflammation).
Infection par des parasites à travers le sol
Si le traitement de la maladie est mal choisi, effectué hors du temps ou complètement absent, diverses maladies, à la fois inflammatoires et auto-immunes, surviendront.

Mode de transmission des vers:

  1. Vous pouvez être infecté par contact avec une personne qui a des helminthes.
  2. Gouttelettes aéroportées (œufs inhalés).
  3. Par la nourriture et l'eau
  4. À travers le sol.

Il n'est pas difficile d'être infecté par des helminthes, il suffit de négliger régulièrement les règles d'hygiène personnelle pour causer des problèmes d'une certaine nature.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic des vers humains se déroule en plusieurs étapes:

  • donner du sang pour analyse;
  • faire don de matières fécales pour analyse;
  • prenez une radiographie.

Un test sanguin est effectué pour détecter une augmentation du nombre de leucocytes et d'éosinophiles dans le sang.

L'analyse des matières fécales pour les vers n'est efficace que si un individu adulte vit dans le corps humain et qu'il est au stade de la migration (c'est-à-dire qu'il a déjà pondu des œufs), que le médecin, lors de l'examen, trouve dans les matières fécales.

La radiographie a ses propres caractéristiques, sa conduite est convenue avec le médecin. Sur la base des résultats de l'étude, il est possible d'obtenir les informations nécessaires sur la présence de parasites dans le tractus respiratoire et gastro-intestinal.

machine à rayons-X

Quels signes sont caractéristiques des parasites, prise en compte des résultats des tests:

  1. Leucocytose (augmentation du nombre de globules blancs dans le corps).
  2. Éosinophilie (augmentation du nombre d'éosinophiles, de cellules sanguines dans le sang).
  3. L'apparition d'œufs de vers dans les selles.

Les raisons de l'apparition des vers sont différentes et, selon les statistiques, environ 85% des personnes sur toute la planète sont infectées par des vers. La raison en est que le traitement de l'helminthiase a ses propres caractéristiques, se déroule avec l'utilisation de divers médicaments et, dans certains cas, n'est pas très efficace.

Comment savoir s'il y a des parasites dans le corps:

  • il vaut la peine de consulter un médecin si des symptômes caractéristiques apparaissent;
  • réussir les tests nécessaires;
  • obtenir des résultats.

Les signes d'apparition de vers chez les humains ne sont pas aussi simples qu'ils le semblent à première vue. Pour cette raison, s'il y a certains problèmes, ne tardez pas à contacter un médecin.